Café philo du CERCAPHI à l’Institut Français du Cameroun

Le Café Philo invite chaque participant à s’exprimer, raconter son vécu, écouter d’autres expériences, discuter avec les pairs et les experts des questions et des problèmes de la vie quotidienne afin d’aspirer à un meilleur jugement, prometteur de sérénité.

Animé par le Cercle camerounais de philosophie

(CERCAPHI, depuis 1995)

 

Sujet du mois

 

SORCELLERIE ET DEVELOPPEMENT

Le Jeudi 07 décembre 2017 (17h-19h)

Croire à la sorcellerie, c’est attribuer à certaines personnes, à tort ou à raison, la capacité d’agir en vertu d’une force paranormale. Cette croyance crée indiscutablement dans la société un climat de peur, de méfiance, d’insécurité et suscite des rivalités feutrées. Elle investit tous les secteurs de l’existence et de l’activité humaine et exerce un impact insidieux sur les rapports interpersonnels. La croyance à la sorcellerie a une influence décisive sur le développement, fruit du travail humain, considéré à la fois comme une croissance quantitative et comme une amélioration de la qualité d’être et de vie. Est-il vrai, comme le pensent certains, que la sorcellerie peut servir les causes du développement ? Peut-elle échapper à son acception maléfique ? Il faudrait alors travailler à la connaître scientifiquement et à comprendre ses procédés en vue d’interroger ses possibilités de contribution au développement dans le sens le plus large que ce terme peut prendre.

Deux invités exprimeront des opinions contradictoires pour fixer les cadres de la discussion et du débat.

Responsable artistique et modérateur : Emile Kenmogne

Entrée libre et gratuite

Salle des conférences de l’IFC

BIOGRAPHIE D’HUBERT MONO NDJANA

HUBERT MONO NDJANA
HUBERT MONO NDJANA

Hubert Mono Ndjana, est né le 3 novembre 1946 à Ekabita. Il étudie au Cameroun,puis en France à l’Université François Rabelais de Tours. De retour au pays, il occupe diverses fonctions administratives notamment dans le milieu académique et s’essaye, sans beaucoup de réussite, à la politique. En 1990, il passe une thèse d’État, à l’académie des sciences du Djoutché à Pyongyang en Corée du Nord. Le 5 février 2003, il devient professeur des universités. Philosophe, universitaire et homme de culture, il publie de nombreux travaux sur le Président de la République Paul Biya, président national du RDPC, parti au pouvoir auquel Hubert Mono Ndjana a appartenu.  Ses autres travaux portent essentiellement sur l’Éthique et la philosophie africaine, notamment la philosophie camerounaise dont il est un fervent défenseur.

Café philo du CERCAPHI à l’Institut Français du Cameroun

Le Café Philo invite chaque participant à s’exprimer, raconter son vécu, écouter d’autres expériences, discuter avec les pairs et les experts des questions et des problèmes de la vie quotidienne afin d’aspirer à un meilleur jugement, prometteur de sérénité.

Animé par le Cercle camerounais de philosophie

(CERCAPHI, depuis 1995)

Sujet du mois

LES TRANSFORMATIONS DE L’HOMME

ET L’AVENIR DE L’HUMAIN

Mercredi 25.octobre 2017 à 17h

 

       Si l’homme est une réalité biologique, l’humain représente une catégorie morale et axiologique. Que révèle et que cache en même temps les diverses transformations de l’homme que la biologie, la médecine, l’esthétique et la cybernétique déploient de nos jours ? L’homme est-il le même malgré les diverses formes que ces référents imposent à sa réalité ? En quoi consisterait exactement ce qui en l’homme constitue l’humain ? Les transformations de l’homme se soucient-elles toujours de l’humain ?

Deux invités exprimeront des opinions contradictoires pour fixer les cadres de la discussion et du débat.

Responsable artistique et modérateur : Emile Kenmogne

Entrée libre et gratuite

Salle des conférences de l’IFC

 

LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES, LA FORMATION ET LES LIENS SOCIAUX

Café philo du CERCAPHI à l’Institut Français du Cameroun

Le Café Philo invite chaque participant à s’exprimer, raconter son vécu, écouter d’autres expériences, discuter avec les pairs et les experts des questions et des problèmes de la vie quotidienne afin d’aspirer à un meilleur jugement, prometteur de sérénité.

Animé par le Cercle camerounais de philosophie

(CERCAPHI, depuis 1995)

 

Sujet du mois

LES TECHNOLOGIES NUMERIQUES,

LA FORMATION ET LES LIENS SOCIAUX

Mercredi 19 juillet 2017 à 17h

La puce électronique, le téléphone portable, la tablette, l’ordinateur et l’Internet, bref les objets connectés structurent l’idée d’une révolution numérique qui bat son plein dès le XXe siècle finissant et marque notre temps d’exploits technoscientifiques plus fantastiques que ceux de la révolution industrielle de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Leur influence sur la formation et l’apprentissage académiques ou extra académiques, sur la nature et l’évolution des liens sociaux, sur l’éducation en général, est incontestable. La question en débat est de savoir si cette influence contribue à consolider ou plutôt à dissoudre l’idéal de l’homme apte, présent et adapté parce que bien formé et solidement éduqué.

Deux invités exprimeront des opinions contradictoires pour fixer les cadres de la discussion et du débat.

Responsable artistique et modérateur : Emile Kenmogne

Entrée libre et gratuite

Salle des conférences de l’IFC

2016 programme final Rencontres CLAC

LA PHILOSOPHIE ET L’ANALYSE

DES PROBLEMES SOCIAUX DE NOTRE TEMPS.

RENCONTRES DES CHERCHEURS AU CERCAPHI

Année 2015/2016

Projet de communications, de discussions et de publication au CERCAPHI pour l’année 2015/2016.

Dans le cadre de ses « Rencontres des chercheurs » au CLAC (Centre de lecture et d’animation culturelle), le Cercle camerounais de philosophie programme une série de communications suivies de débats en vue d’une publication sur le thème général : La philosophie et l’analyse des problèmes sociaux de notre temps.

Continuer la lecture de 2016 programme final Rencontres CLAC

COIFFURE, ESTHÉTIQUE ET PERSONNALITÉ

Café philo du CERCAPHI à l’Institut Français du Cameroun

Le Café Philo invite chaque participant à s’exprimer, raconter son vécu, écouter d’autres expériences, discuter avec les pairs et les experts des questions et des problèmes de la vie quotidienne afin d’aspirer à un meilleur jugement, prometteur de sérénité.

Continuer la lecture de COIFFURE, ESTHÉTIQUE ET PERSONNALITÉ

Café philo Mois d’avril 2016 Cercle camerounais de philosophie

Café philo Mois d’avril 2016 Cercle camerounais de philosophie

L’Institut français du Cameroun – Yaoundé et le Cercle Camerounais de Philosophie (CERCAPHI) ont le plaisir de vous inviter à prendre part au prochain Café Philo, qui se tiendra mercredi 13 avril à 17h dans la salle de conférence de l’IFC (140, ave. du Président A. Ahidjo).

Le Café Philo sera animé par Emile KENMOGNE, qui abordera le thème suivant :

Dieu, les chapelles et le bonheur personnel

  Continuer la lecture de Café philo Mois d’avril 2016 Cercle camerounais de philosophie

PEUT-ON CHOISIR SON EXISTENCE?

PEUT-ON CHOISIR SON EXISTENCE?

A écouter Maxime Le Forestier dans l’une de ses chansons, on se dit que cette question est entendue : on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas sa couleur, on ne choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher… . Effectivement, le premier geste de l’existence, naître, n’est pas un choix. L’homme est Continuer la lecture de PEUT-ON CHOISIR SON EXISTENCE?

1 octobre besoin de croire en Dieu

Café philo de la cafétéria de l’Institut Français du Cameroun

Le Café Philo invite mensuellement chaque participant à s’exprimer, raconter son vécu, écouter d’autres expériences, discuter avec les pairs et les experts des questions et des problèmes de la vie quotidienne afin d’aspirer à un meilleur jugement, prometteur de sérénité.

  Continuer la lecture de 1 octobre besoin de croire en Dieu

L’élan vital bergsonien : théorie créationniste ou théorie matérialiste ?

Organisé par le Cercaphi (Cercle camerounais de philosophie), le colloque « Vie et éthique, de Bergson à nous » s’est déroulé à l’université de Yaoundé I au Cameroun du 21 au 22 novembre 2013. Les Actes, coédités par Ebénézer Njoh Mouelle et Emile Kenmogne ont été publiés en 2015 sous deux formes : en livre, chez L’Harmattan à Paris, dans la collection « Eclairages philosophiques d’Afrique » que dirige Emile Kenmogne » et en version numérique chez le même éditeur. Les autres textes qui paraissent ici ont été effectivement présentés au colloque et n’ont pas pu s’intégrer dans le volume unique des Actes du colloque, soumis à des contraintes budgétaires.

  Continuer la lecture de L’élan vital bergsonien : théorie créationniste ou théorie matérialiste ?