LA PENSÉE DU MOIS DE MAI 2015 sur l’usage politique de la force

SUR L’USAGE DE LA FORCE OU DU DROIT EN POLITIQUE

 » Le plus fort n’est jamais assez fort pour être toujours le maître, s’il ne transforme sa force en droit et l’obéissance en devoir ».
Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social, livre I, CHAP3.

Publié par

ulrich gaping

Système d'information Développeur web Administrateur web / réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *