Café philo Mois d’avril 2016 Cercle camerounais de philosophie

Café philo Mois d’avril 2016 Cercle camerounais de philosophie

L’Institut français du Cameroun – Yaoundé et le Cercle Camerounais de Philosophie (CERCAPHI) ont le plaisir de vous inviter à prendre part au prochain Café Philo, qui se tiendra mercredi 13 avril à 17h dans la salle de conférence de l’IFC (140, ave. du Président A. Ahidjo).

Le Café Philo sera animé par Emile KENMOGNE, qui abordera le thème suivant :

Dieu, les chapelles et le bonheur personnel

 

            Il est clairement entendu que l’homme doit se libérer des divers obstacles subjectifs ou objectifs qui entravent son « bonheur », ou du moins son épanouissement physique, mental, spirituel. En terre africaine, ces obstacles ont pour noms, entre autres, pauvreté, misère, pandémies, mal gouvernance, incivisme, injustices, désordre, etc. Le recours à Dieu est-il la démarche appropriée pour celui qui veut venir à bout de tels obstacles ? Où est Dieu quand une cité comme Yaoundé dénombre plus de 250 chapelles aux messages dissonants ? Quel en est le « mode d’emploi » ? L’effervescence religieuse et la montée vertigineuse des « spiritualités » en contexte des pays en développement s’accordent-elles avec la persistance du mal et le désespoir ? « Dieu » est-il le pis-aller des masses résignées qui ne trouvent plus réponse à leurs interrogations socio-économiques, politiques et spirituelles ? Les témoignages sur les effets de « Dieu » sont en fait divers et parfois contradictoires : d’aucuns  ne voient que désillusion là même où d’autres crient au salut, et chaque attitude entraîne des conséquences psychologiques, sociales, économiques. Quel sens faut-il aujourd’hui donner à la croisade des chapelles dans les villes des « pays pauvres » ? Est-ce un facteur libérateur ou plutôt aliénant pour l’aventure individuelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *